Équipements de la Section Analyse, évaluation et maintenance

IDÉquipementDescription 
Analyseur thermique simultané (TGA / DSC) : TGA / DSC 3+ 1600 °C, METTLER TOLEDODescriptionCette technique permet de suivre les variations de masse et de flux thermique en fonction de la température. Il donne aux utilisateurs la possibilité d’analyser une grande variété d’échantillons. Caractéristiques : - Possibilité d’effectuer des analyses entre 25 °C et 1600 °C sous atmosphère contrôlée (air, azote ou argon). - Taux de chauffage : de 0,1 à 100 °C / min. - La balance : plage de mesure 5g avec une résolution de 1µg.Creusets disponibles : petits creusets d’alumine et de platine (70 µL) et grands creusets d’alumine (600 et 900 µL). Il est principalement utilisé pour: - détermination de la composition
des matières(pureté), - étude de la transition du verre et de la dégradation du caoutchouc et des matériaux polymères et synthétiques, -caractérisation des produits pharmaceutiques. - études des réactions de réduction et d’oxydation sous atmosphères contrôlées (air, azote...). - étude des transformations de phase dans les alliages métalliques et les céramiques.
La BETa méthode BET est basée sur l’adsorption d’un gaz (azote) à la surface d’un matériau. La quantité de gaz adsorbé, à une pression donnée, permet de déterminer la surface spécifique, le volume, la taille et la distribution des pores ainsi que les énergies des réactions d’adsorption et de désorption. Caractéristiques : - Le gaz de mesure : azote. - La température maximale de la station de dégazage est de 400 °C. - Nature des échantillons à analyser : en vrac ou en poudre. Pour les échantillons en vrac, nous disposons de cellules d’analyse de 6, 9 et 12 mm de diamètre. Applications : produits pharmaceutiques, catalyseurs et filtres, implants médicaux, ciments, etc.
Le microduromètre permet de réaliser en automatique des tests de micro dureté sur un échantillon métallique ou céramique. Muni d’un capteur de force permet de choisir n’importe quelle valeur entre 98,7 mN et 19,61 N (HV0, 01 à HV2) avec une résolution de 0,01 micron dans le respect de la norme ISO 6507-1.
Spectroscopie d'émission optique à décharge luminescenteLa spectrométrie GDOES est une technique d'analyse élémentaire (O, C, N, Al, Mg, F, Li, etc.), en profil des matériaux solides conducteurs et non conducteurs et le contrôle des dépôts, des surfaces et des interfaces.
Domaines d'application: sont très larges et comprennent les cellules PV, les dépôts PVD, les peintures, les lignes de galvanisation, la nitruration, les matières nucléaires, les oxydes, la céramique, les semi-conducteurs, etc.
Profilométre Rugosimétre 3Dl’Altisurf 520 convient parfaitement pour l’analyse topographique des surfaces de grande capacité (X, Y , Z (mm): 200 × 200 × 200mm) et possède 2 types de mesure à contact : palpeur inductif et micro force(Résolution 6nm) et 3 types sans contact : 2 sondes confocal chromatique avec (100µm et 1mm) et une sonde interférométrie sur le même capteur avec une gamme de 90 µm(Résolution 0.5 µnm), Laser triangulé. Et équipé d’un logiciel de traitement qui lui permet d’analyser la rugosité, la tribologie ainsi que le phénomène topographique.
Pycnomètre: Ultrapyc 1200e, QuantachromeLe pycnomètre à gaz mesure la densité réelle des échantillons solides à l'aide d'un gaz inerte. Le pycnomètre n'affecte pas la chimie des matériaux et permet d'effectuer des mesures avec une grande précision (grâce à ses nombreuses chambres de volume d'expansion intégrées) .Caractéristiques: - Le gaz de mesure : hélium.- Volume d'échantillon: 0,1 - 135 cm3. Applications: Le pycnomètre à hélium permet de déterminer: la porosité et la densité des poudres et des matériaux en vrac (métalliques, céramiques et organiques). Cette technique peut être un complément à la technique BET.
MEB-FEG : Quattro SMEB FEG est un microscope capable de générer et de collecter toutes les informations disponibles à partir de tout type de matériau échantillon. Il peut être commuté librement et simplement entre trois modes de vide, ce qui permet d'étudier les matériaux incompatibles conducteurs, non conducteurs et à vide poussé:
- Mode vide poussé (<6 * 10-4 Pa) pour l'imagerie et la microanalyse d'échantillons conducteurs et / ou préparés de manière conventionnelle;
- Mode faible vide (10 à 130 Pa) pour l'imagerie et la microanalyse d'échantillons non conducteurs sans préparation;
- Mode ESEM ™ (10 à 4000 Pa) pour les échantillons incompatibles sous vide poussé qui sont impossibles à étudier avec les méthodes EM traditionnelles.
Le microscope est également équipé de:
- Le système EDS
- Le système EBSD
ProtoMat S63
C’est le système idéal pour pratiquement toutes les applications de prototypage internes où la vitesse et la sécurité sont cruciales. Il est également parfaitement adapté aux applications multicouches et RF. La vitesse de rotation élevée garantit les structures fines jusqu'à 100 μm requises par de nombreuses applications modernes. Le ProtoMat S63 maîtrise l’usinage de matériaux 2.5D et dispose d'une plus grande vitesse de broche de 60.000 tr/min. Ce qui le rend également approprié pour le perçage d’adaptateurs d’essai et la production de boîtiers.
Changement automatique des outillages
Eclairage intégré des têtes
Insonorisation et sécurité
Fonctionnement tridimensionnel
TMA / DILATOMETRIE : SETSYS Evolution TMA 16/18, SETARAMLe module TMA (Thermomechanical Analysis) est un dilatomètre vertical.
Caractéristiques:
- Plage de température: de la température ambiante à 1600 ° C - Vitesse de chauffe: de 0,01 à 100 ° C / min - Les mesures peuvent être effectuées sous une charge variable entre 0,5 et 35 cN - Les mesures peuvent être effectuées, sous vide, air ou atmosphères contrôlées (azote ou argon) .- Forme des échantillons: de forme parallèle ou cylindrique et de 0,5 à 20 mm de longueur. Le dilatomètre TMA est généralement utilisé pour mesurer les variations dimensionnelles des matériaux solides. Elle permet essentiellement de: -Etudier l'adoucissement, la transition vitreuse, la dégradation, la réticulation sous différentes contraintes des matériaux polymériques et céramiques, - L'étude du comportement thermique (transformations de phase) et la mesure des coefficients de dilatation des alliages métalliques et céramiques.
Diffractomètre de rayons Xa diffraction des rayons X permet l’analyse non-destructive détaillée de n’importe quel matériau (sous forme de massifs, poudres ou couches minces), du domaine de la recherche fondamentale à celui du contrôle qualité en industrie.
Caractéristiques 
Configuration : Bragg-Brentano.
Anticathode : en cuivre avec Kα = 1.54184 A.
Détecteur : Détecteur linéaire ultrarapide pouvant fonctionner en 0D, 1D et 2D.
Echantillons : Poudres, massifs, couches minces.
Porte-échantillon : Spinner avec possibilité de faire l’analyse par transmission, table XYZ / passeur 8 positions / Chambre en température (de la température ambiante jusqu’à 1200 °C)
Optiques pour l’analyse des couches minces.
Optiques pour la microdiffraction permettant d’analyser différentes zones du même échantillon.
Optiques pour la réflectométrie Monochromateur pour la suppression de la fluorescence et de K.
Optiques pour l’analyse des contraintes résiduelles et de la détermination de la texture (figures de pole).
Les applications:
Identification de phases ;
Détermination des tailles des cristallites ;
Analyse Quantitative ;
Détermination de structures cristallines ;
Détermination des épaisseurs de couches minces, de la densité électronique et des rugosités de surface et d’interfaces….
Détermination de la texture (figures de pole).
Contraintes Résiduelles ;
Observer in situ des transformations structurales et microstructurales en fonction de la température de l’échantillon.
Spectromètre à Fluorescence X La spectrométrie de fluorescence X est une technique d’analyse élémentaire permettant à la fois de connaitre la nature des éléments chimiques présents dans un échantillon ainsi que leur concentration massique. Elle est basée sur l’’analyse du rayonnement X secondaire émis par les atomes du matériau après leur excitation par un rayonnement X primaire
RHEOMETRE MCR 502 DE ANTON PARLe rhéomètre MCR 502 de AntonPaar est conçu pour répondre aux exigences les plus élevées des rhéologues. Tous les types ou combinaisons de tests rhéologiques sont possibles, à la fois en mode oscillation et en mode rotation. La modularité du système vous permet d'intégrer un ensemble d'appareils de température et d'accessoires pour des applications spéciales dans le rhéomètre. Les technologies innovantes de Toolmaster, TruGap, ainsi que T-Ready sont devenues une véritable percée en termes de simplification du travail. Les technologies d'entraînement TruRate, TruStrain et Axial Piezo garantissent un contrôle à tout moment pendant les tests rhéologiques.
Spectromètre Infrarouge FTIR-ATR : Bruker
La spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier  (FTIR) est une technique de caractérisation physico-chimique efficace. Cette technique utilise des spectres d’absorption, de réflectance et de transmission dans la gamme infrarouge pour analyser les liaisons moléculaire des échantillons solides, gazeux et liquides. La technologie FTIR basée sur la transformée de Fourier  et l’interféromètre de Michelson permet de collecter simultanément les données spectrales sur un spectre large ce qui produit un rapport signal/bruit très élevé. C’est un avantage significatif sur les spectromètres infrarouge dispersifs classique. 5900-75 cm-1 sans changement de séparatrice avec une résolution spectrale de 1 cm-1, l’accessoire ATR,
Machine de fatigue d’essai bi-axiale